Olivier Web Garden

Tout faire avec linux...

Accueil > Atelier > PC Gamer 90 > Indiana Jones and the Fate of Atlantis

Indiana Jones and the Fate of Atlantis

dimanche 10 novembre 2019, par Olivier K.

Indiana Jones et le Mystére (sic) de l’Atlantide retraduit depuis en Indiana Jones et le Destin de l’Atlantide...

1939, Barnet College, Indy n’en finit pas de tomber durant tout le générique...

Trame de l’histoire

https://fr.wikipedia.org/wiki/India...

Installation

Pour Indiana Jones, il faut faire une installation via Wine qui basculera sur Dosbox. Cela fonctionne bien.

Lancement de l’installation

Installation

Fin d’installation

Si dosbox n’est pas configuré alors le jeu s’installera dans le répertoire .wine/drive_c/ATLANTIS sinon dans le répertoire de Dosbox.

Attention, si vous utilisez directement Dosbox pour installer le jeu, vous allez être bloqué car cela lance un menu différent qui attend une disquette.

C’est d’autant plus troublant qu’il n’y a qu’un fichier install.exe à lancer.
Cela doit s’expliquer par le fait que le cd-rom a été fait à partir du programme présent sur les disquettes.

Scummvm

Quand le jeu est installé, il pourra être lancé via Scummvm sans disque dans le lecteur. Lancer Scummvm et cliquer sur le bouton Ajouter.

Aller chercher le répertoire contenant le jeu :

Quand tout est ok, il suffit de lancer le jeu à partir de la fenêtre d’accueil de Scummvm.

Qualité

Par défaut, le jeu est pixelisé

Il est possible d’améliorer la qualité du jeu en faisant quelques réglages dans l’onglet Graphique de Scummvm :

Résultat :

DRM

Il y en a en version papier. Il est important d’avoir le manuel pour répondre à ce type d’écran :

Pour l’instant uniquement au premier lancement du jeu.

Jeu

C’est un point and clic et comme son nom l’indique, il faut cliquer avec la souris un peu partout pour avancer dans l’histoire et/ou récupérer des indices.

Certaines énigmes à résoudre ne sont pas forcément logique (un peu comme cette phrase).

La touche magique est F5, elle ouvre un menu :

Le jeu possède dix points de sauvegarde (0 à 9). La sauvegarde 0 est également utilisée comme sauvegarde automatique.

J’aime

L’ambiance Indiana Jones est là. Des énigmes à résoudre, une acolyte précieuse et du dépaysement garanti. Le tout servi par la musique originale du film.

Interface de jeu en français.

Les gentils sont gentil et les méchants bien méchant (en plus ça rime avec allemand)

La possibilité de suivre plusieurs voies dans le jeu (3 façons de jouer à partir d’un moment de l’histoire).

J’aime moins

Pas de voix en anglais, juste les sous-titres en français et la musique. Je ne sais pas si c’est une particularité de l’édition en français de l’époque ou un problème dans Scummvm ou plus certainement un réglage que je n’ai pas encore su faire :)

Le côté répétitif de certaines scènes. À des endroits clés, il y a un résultat à produire pour avancer et tant que ce résultat n’est pas là, on stagne au même endroit : un poil frustrant car certaines énigmes ne sont pas forcément simple à résoudre, il faut tester ce qu’on a dans l’inventaire en fonction des ordres possibles.

Commandes

En plus de la touche F5, le jeu possède un certains nombre de commandes (voir dans le portfolio).

Soluce

Il existe une soluce, mais c’est parfois un cadre général car dans la partie que je suis entrain de faire j’ai dû faire des choix différents de ce qui était proposé car il y a une part variable dans le jeu.

http://www.jeuxvideo.com/wikis-solu...

Une autre soluce :

http://www.elcaos.net/indyoldgames/...

Jouer maintenant à ce jeu

Sur Steam (pas les sous-titres en français ?) : https://store.steampowered.com/app/...

Sur GOG : https://www.gog.com/game/indiana_jo...

Remake HD ? : http://www.allocine.fr/article/fich...

Conclusion

Le cdrom est de 1993 : il fonctionne toujours bien 26 ans plus tard. Le jeu est en français out of the box.

Actuellement, je suis dans le désert algérien avec Sophia Hapgood... Pas facile le passage au ballon...

Portfolio