Olivier Web Garden

Tout faire avec linux...

Accueil > Atelier > Acer One S1003 17ER > Ubuntu 19.10 sur Acer One S1003 17ER #8

Ubuntu 19.10 sur Acer One S1003 17ER #8

dimanche 24 novembre 2019, par Olivier K.

Dernier article de cet atelier. J’ai installé Kubuntu 19.10 onze jours avant sa sortie officielle en créant une clé USB (cf article 1 ou 6). J’ai également utilisé un cable OTG qui permet d’avoir une souris, une clé USB et internet via rj45 sur le même port laissant le port micro-usb disponible pour l’alimentation.

Kubuntu 19.10

Installation réalisée le 6 octobre 2019

  • Écran tactile fonctionnel tout de suite ;
  • Wifi et bluetooth fonctionnent via un dongle ;
  • le wifi est stable ;
  • le bluetooth est reconnu mais ne fonctionne pas ;
  • la luminosité de l’écran se règle sans problème ;
  • la carte micro-sd est reconnue ;
  • le son fonctionne sans hack ;
  • Partie photo inopérante ;
  • Au démarrage, l’écran est en mode paysage puis l’environnement graphique est en mode portrait ;

Kubuntu juste après l’install :

Pas d’évolution depuis la version 19.04. Une dernière installation se fera avec la LTS 20.04. Ensuite, cette machine ne sera plus sollicitée pour l’installation d’OS.

Un peu d’intégration pour la tablette

Extinction de KUbuntu

Parfois, le pc se bloque à l’extinction. La seule solution est d’attendre que la batterie se vide. N’hésitez pas à brancher un smartphhone sur la prise usb pour profiter de cette énergie qui sera gaspillée.

Une solution est de faire quelques réglages pour empêcher cela :

  • éteindre le pc par défaut.
  • redémarrer sur une session vide.

Rotation d’écran

Pour que le desktop soit dans le "bon sens", il a fallu faire une rotation de l’affichage de 90° vers la droite. Si l’image convient, le système de pointage de l’écran est toujours en mode portrait et il faut y remédier.

Au démarrage de la session, le système de pointage de l’écran doit être orienté dans le même sens que l’affichage du bureau.

Les scripts

script paysage.sh

Merci à Thierry G. pour ces scripts, je les ai depuis avril 2019 ou 2018 :)

#affichage paysage
#écran
xrandr --output DSI-1 --rotate right
#tactile
xinput --set-prop 'pointer:Goodix Capacitive TouchScreen' 'Coordinate Transformation Matrix'  0 1 0 -1 0 1 0 0 1

Script portrait.sh

#affichage portrait
#écran
xrandr --output DSI-1 --rotate normal
#tactile
xinput --set-prop 'pointer:Goodix Capacitive TouchScreen' 'Coordinate Transformation Matrix'  1 0 0 0 1 0 0 0 1

Enregistrer ces scripts dans un répertoire (chez moi /home/olivier/bin/) et les rendre exécutable (Dans Dolphin clic-droit sur le fichier de script ->Propriétés->Droits d’accès et cocher "est exécutable")

Pointage souris dans le bon sens dès le chargement du bureau

Pour que le pointage de la souris sur l’écran tactile soit correct dès le démarrage :

  • jouer le script paysage.sh avant le démarrage de la session.
Boutons de rotation d’écran

Faire un clic droit sur le bouton Lanceur d’application (l’équivalent de la fenêtre Windows en bas à gauche). Cela ouvre l’éditeur de menu de KDE (Éditer les applications).

Cliquer sur Nouvel élément ou CTRL + N

J’ai créé une entrée Portrait :

Et une autre Paysage :

Remplir les champs :

  • Nom
  • Commentaires
  • Commande : aller chercher les scripts dans le répertoire où ils sont stockés
  • Onglet Avancé : ne rien changer (Surtout ne pas cocher exécuter dans un terminal)
  • icônes : trouvés dans icônes du système catégorie État

Pour créer le bouton dans le tableau de bord, aller dans le Menu Utilitaires et faire un clic-droit sur l’icône Portrait ou Paysage et choisir Ajouter au tableau de bord (composant graphique)

Clavier virtuel

Chez KDE, le clavier virtuel est possible mais uniquement pour les application QT (LibreOffice, Firefox, passe ton chemin). Heureusement, le clavier virtuel onboard de gnome est utilisable sous Kde mais pas intégré aussi bien que sous Gnome.

Pour l’installer : apt install onboard

Pour créer le bouton dans le tableau de bord, aller dans le Menu Utilitaires et faire un clic-droit sur l’icône onboard et choisir Ajouter au tableau de bord (composant graphique)

Pour activer le clavier : cliquer sur l’icône. Pour le fermer, cliquer sur la croix en haut à droite du clavier virtuel.

La croix juste en dessous permet de déplacer le clavier sur l’écran.

Le cas Firefox

Difficile de scroller avec deux doigts. Je pense que c’est un problème de support multi gesture plus qu’un problème Firefox.

Sinon, on peut scroller en touchant la barre de défilement et le clavier virtuel onboard permet de saisir facilement du texte en mode tablette.

Quelques applications

Jeux de bureau
  • Kpatience : fonctionne avec les doigts
  • KMahjongg : idem
  • KMines : pas de clic droit par appui long, donc on oublie.
Bureautique
  • Libreoffice
  • Kate
  • Okular
Divers
  • Firefox pour la navigation
  • Falkon (le navigateur de KDE) : fonctionne bien avec les doigts
  • Akregator pour les flux rss (fonctionne très bien avec les doigts)

Wifi et bluetooth inside

Je laisse tomber. Il aurait fallu que je mette à jour le bios de l’Acer mais c’est très compliqué. Il n’y a qu’un seul moyen de le faire : réinstaller Windows 10 32 bits et faire la mise à jour. Sauf que l’installation d’un Windows 10 32 bits avec EFI n’est pas possible.

J’ai lu de nombreux articles et même trouvé une recette pour le faire. Mais cela ne fonctionne pas avec VirtualBox (avant dernier post du forum) :
https://community.acer.com/en/discu...

Linux est-il prêt pour la tablette ?

Pour un utilisateur comme moi : oui et non. Oui, parce que les outils sont développés, donc il est possible d’installer une distribution Linux sur une tablette.

Non, parce que le travail d’intégration de ces outils est long et peu documenté. Non, par ce que j’ai perdu beaucoup de temps à chercher la bonne distribution : Ubuntu Gnome aurait dû être le candidat idéal, c’est la plus aboutie dans l’utilisation d’un écran tactile mais les performances (2 Go de RAM) de cet appareil font que ce n’est pas utilisable.

Le problème principal n’est pas de savoir si les outils nécessaires existent mais comment ils sont intégrés pour offrir la réponse la mieux adapté à l’utilisateur de Linux en fonction de ses besoins.

Conclusion

J’ai aimé faire ce premier atelier. Je me suis embarqué dans une aventure incertaine sans trop savoir si j’allais aboutir à un résultat probant. Au final, il me reste une machine fonctionnelle sous Kubuntu.